web analytics
0

Mon projet d’école de la paix

Posted by admin on 12 avril 2014 in L'école de demain |
En quelques lignes, ce projet me tient vraiment à coeur. Certaines structures existent déjà. Des précurseurs de pointe ont défriché la voie. Je veux être de ceux qui poursuivent le travail à leur échelle. « Faire sa part ». J’en frissonne.
Quelle école exactement?
  • Comment ne pas citer Pierre Rhabi (agriculteur et philosophe) dont la philosophie de l’école est la suivante:

            naître à soi-même

      Donner à l’enfant la possibilité d’une polyvalence, d’un pragmatisme qui lui permettrait de s’en sortir.
Créer en lui un enthousiasme qui va l’amener à la passion pour aller vers sa vocation. Cultiver l’esprit, l’intelligence des mains. Remplacer la compétitivité par l’émulation : l’exemple selon lequel tout le monde peut évoluer, se dépasser.
Rapport à la nature : la connaissance de son propre corps (le miracle de son propre corps : se nourrir…), la créativité, la générosité. Les outils au service de tout cela l’aideront à trouver sa voie.
 
Symbolique de la main, où tous les doigts sont importants et à leur place, sans hiérarchie, organisée sur l’équilibre
 
Développer son sensoriel, prendre possession de son être tangible (ouie, toucher…)
Intelligibilité de ce que porte l’enfant (vêtements…), de ce qu’il utilise pour qu’il ait prise sur le réel, rejoindre le tangible. Resituer l’enfant dans le monde, le lui rendre intelligible.

  • Marshall Rosenberg a créé la Communication NonViolente. Il a contribué à l’ouverture d’écoles au service de la vie. Magistral.
Cette approche met les émotions (sentiments) et les besoins au centre de la communication. A partir du moment où l’on est au clair avec ses ressentis, les besoins auxquels ils correspondent, nous sommes plus à même de communiquer sereinement, en se respectant et en respectant les autres. Ce qui n’exclut pas les désaccords, les refus, s’ils obéissent au respect de ses besoins.
Dans les écoles, les recherches démontrent que la violence décroît de façon très significative et que le degré d’apprentissage augmente proportionnellement. Il en existe en Israël, en Palestine, en Inde, en Italie…
La France avance, mais est encore très en retard, semble-t-il, en ce domaine. J’ai trouvé quelques écoles mêlant différentes approches et qui tendent vers cet idéal.
  • Des structures peuvent nous inspirer:
Le Centre Agroécologique des Amanins, co-créé par Pierre Rhabi
Le Hameau du Buis, co-créé par la fille de Pierre Rhabi
Si vous en connaissez d’autres, partagez l’info, je suis preneuse.
Je parle ici d’école vraiment innovante, qui mêlent des approches de pédagogie (Steiner, Freinet, Montessori, CNV…), publiques ou privées.
  • Il y a aussi, sous l’influence de Maria Montessori, le principe de l’école à la maison « aide moi à faire seul ». Belle initiative suivie par des parents courageux, qui prennent la responsabilité de sortir leur enfant du système et qui rendent compte pour les autres que cela est possible. Il n’y a pas de monstre dans le placard. L’instruction est obligatoire, pas l’école…

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.