web analytics
0

Learning by doing, Apprentissage par la pratique

Posted by admin on 15 juin 2014 in Bien apprendre |

 

Proverbe chinois:

« Dis-moi et j’oublierai. Montre-moi et je peux me souvenir.

Implique-moi et j’apprendrai ».

do-reflect-apply

Quelle est cette théorie ?
L’apprentissage par la pratique n’est pas une nouvelle théorie pédagogique, mais c’est exactement ce à quoi cela ressemble. Aristote a dit: « Il faut apprendre en faisant la chose, car si vous pensez que vous savez, vous n’avez pas la certitude jusqu’à ce que vous ayez essayé. » Pensez à ce sujet. N’est-ce pas logique? Est-ce le bon sens non? N’est-ce pas «apprendre en faisant» la façon dont les parents enseignent à leurs enfants à faire du vélo ou faire un gâteau? N’est-ce pas la façon dont vous avez appris à conduire une voiture? N’est-ce pas la façon dont un apprenti dans le passé a appris à devenir un constructeur ou un orfèvre?

L’un des principaux tenants actuels de cette théorie pédagogique est le Dr Roger Schank. Il a écrit, « la vie nous oblige à le faire, elle nous oblige à connaître, afin de fonctionner. Il est plus logique d’enseigner aux élèves comment effectuer des tâches utiles. Il n’y a qu’une seule façon efficace d’enseigner à quelqu’un comment faire quelque chose, et c’est à les laisser faire « (Schank et al., 1999). Schank a déclaré que l’objectif le plus important de cette théorie est de «favoriser le développement des compétences et l’apprentissage des informations factuelles dans le contexte de la façon dont il sera utilisé» (Schank et al, 1999).

 

Comment est-elle appliqué?
Apprendre en faisant est appliqué à des activités éducatives, à la fois dans les écoles et au-delà. Ce n’est pas l’apprentissage de découverte, où les élèves sont lâchés à découvrir des choses pour eux-mêmes en fonction de leur curiosité naturelle. Au contraire, l’apprentissage par la pratique implique une conception minutieuse des activités qui permet aux étudiants d’avoir significatives, les expériences d’apprentissage pertinentes qu’ils seront alors en mesure d’utiliser à l’avenir.

Pensez aux scouts. L’ensemble du programme des scouts est conçu pour permettre à de jeunes hommes d’apprendre par le faire réellement. Ils apprennent les compétences du camping ou de la voile ou du bois en le faisant réellement les choses. Des programmes similaires, tels que les groupes d’éducation en plein air ou associations d’apprentissage de service, sont organisés de la même manière que les scouts et les élèves doivent faire plutôt que de simplement lire et étudier.

Dans le domaine éducatif, Roger Schank a récemment développé un programme éducatif, appelé histoire curriculum centré (CSC), pour une utilisation dans les écoles primaires et secondaires. Il croit que les simulations seront un outil précieux pour aider les enfants à apprendre. En outre, en 2001, Schank fondée « socratiques Arts, une société qui se consacre à la fabrication de haute qualité e-learning abordable pour les entreprises et les écoles» (Schank, 2009). Bien que Schank a rencontré une certaine résistance à cette méthode d’apprentissage, en particulier dans l’enseignement public, lui et ses collègues continuent d’essayer « de changer la nature de la façon dont l’éducation est conçu » (Schank, 2009).

L’armée est l’une des rares organisations qui ont systématiquement mis en œuvre l’éducation où les élèves sont autorisés à effectuer les exercices qui utilisent les compétences qui seront appliquées dans des situations de la vie réelle. D’autres exemples sont les centres de technologie et les écoles professionnelles qui comprennent des programmes commerciaux. Les étudiants reçoivent des certificats s’ils peuvent effectuer les compétences requises, qui sont enseignées dans les leçons qui comprennent généralement des tâches et des situations semblables à ce qu’ils trouveront dans leur future carrière réelles.

 

Article traduit.

 

Ne serait-ce pas là le glas des matières compartimentées, les maths pour les maths, la conjugaison pour la conjugaison…

Va-t-il falloir cuisiner, construire, assembler, correspondre, être petit journaliste?

Cela se fait déjà. Mais, il faut généraliser les apprentissages par la pratique. Donner les moyens concrets, favoriser les solidarités, les dons, les échanges entre partenaires. Former les Directeurs d’école et les collègues à un management  coopératif ouvert vers l’extérieur et leur donner le temps de le faire (recherche de sponsors, de collaborateurs…).

 

Sans doute, réinventer le rapport à l’espace classe (en sortir), l’espace cour d’école, le rapport à des adultes techniciens de leur domaine (ouvrir la délégation d’apprentissage concret, car l’enseignant ne peut tout, il accompagne, supervise), réinventer la place et le rôle des adultes dans l’école (décloisonnement, …). Etre moins dans le contrôle et l’évaluation et mettre de la confiance dans la responsabilité, l’enthousiasme et les échanges.

 

Par exemple, pour les mathématiques (calcul, géométrie…)

const maison oiseau

A l’élémentaire, des petites constructions (boites de jeux, constructions individuelles ou collectives progressivement complexes).

const maison carton

const cabane2

Plus tard, des maquettes beaucoup plus complexes

const gde maquette

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.