web analytics
0

Une école Krishnamurti

Posted by admin on 1 juin 2014 in L'école de demain |

krishnamurti

Selon lui, « l’école ne consiste pas simplement en une acquisition de savoir technique, mais en une compréhension sensible et intelligente de tout le problème de la vie… de toute la structure de l’existence humaine. »

Brockwood s’adresse aux jeunes de 14 à 25 ans (il y aussi un cursus pour étudiants « matures », âgés de 21 à 28 ans). Une vingtaine de nationalités différentes s’y côtoient. L’école est ouverte aux non-anglophones et accueille 60 étudiants maximum. La scolarité dure en moyenne 2 ans.

« Les classes se font par petits groupes de 3 à 5 élèves dans des petits salons à l’atmosphère très calfeutrée et sereine », ceci pour favoriser la qualité d’attention, de communication et d’apprentissage. [source : Isabelle et JJ Fouchet dans Biocontact n°117, p35]

Ce sont les élèves qui préparent leur programme d’études et leur emploi du temps avec leurs professeurs en fonction de leurs besoins particuliers, de leurs talents et de la philosophie éducative de l’école.

 

Les grandes lignes du « programme »

Elles se résument à la recherche d’une éducation juste, ce qui se traduit concrètement par :

• éduquer la totalité de l’être humain,

• explorer ce que sont la liberté et la responsabilité dans la relation avec l’autre et dans la société actuelle,

• développer ses propres talents et le moyen de vivre avec justesse,

• apprendre comment prendre soin de son corps,

• encourager l’excellence dans les matières académiques (sciences, géographie, histoire, langues…),

• jauger le monde actuel, voir la place que l’on y occupe et la responsabilité qui nous incombe à son égard.

 

Au quotidien

« Enseignants et élèves partagent leur vie, vivent ensemble, échangent… Il n’y a pas celui qui sait d’un côté et celui qui apprend de l’autre mais une véritable relation faite d’attentions réciproques. Chacun participe à la vie courante et à son organisation », par exemple l’établissement du règlement intérieur qui est re-discuté par tous chaque année [source : Isabelle et JJ Fouchet dans Biocontact n°117, p36].

Cette mise en commun des activités donne naissance à un esprit de responsabilité, de coopération et d’affection. La diversité de chacun (humaine, nationale…) est aussi propice à l’ouverture d’esprit et favorise l’apprentissage des relations internationales amicales.

L’étudiant, dans toutes ses activités quotidiennes (entretien des jardins, du potager, aide à la cuisine…) et pas seulement lors de cours, apprend à découvrir ses besoins particuliers et ses talents grâce à des entretiens réguliers entre élèves et professeurs.

 

Lire la suite de l’article

 

 

Pour approfondir:

Voir la vidéo sur ma page « Ecoles alternatives »

http://www.barbier-rd.nom.fr/KrishnamRducationADuraffou.html

http://www.jkrishnamurti.org/fr/worldwide-information/schools.php

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.