web analytics
0

Comprendre l’autisme

Posted by admin on 8 septembre 2014 in Comprendre l'apprenant |

autisme

 

L’autisme, Troubles Envahissants du Développement  (TED)

Il se caractérise par un trépied clinique présent avant l’âge de trois ans.

 

Une vie relationnelle difficile

Dans sa description la plus classique, la personne avec autisme s’isole souvent et formule peu ou pas de demandes ni ne répond facilement aux sollicitations d’autrui. L’expression des émotions et la reconnaissance des émotions en l’autre n’étant pas aisée, il peut y avoir une impression d’indifférence face à l’environnement extérieur. Cette difficulté à interagir avec d’autres personnes a amené certains à parler de défaut d’empathie ou de théorie de l’esprit défaillante.

 

Une communication perturbée

La communication non  verbale  (vocalises, sourires, regards, gestes sociaux conventionnels, pointage, attention conjointe) est souvent inadaptée. Le langage peut être absent ou limité à quelques mots. Quand il se structure, il persiste des difficultés syntaxiques, sémantiques ou pragmatiques. Le sujet de la phrase fait parfois défaut. La personne « se perd » souvent dans des phrases répétitives ou apprises par cœur à partir de l’entourage ou de programmes télévisés. Les mots sont parfois inventés et donne un aspect très personnalisé au langage. Le langage quand il existe, n’est pas toujours à visée sociale.

 

Une activité répétitive et restreinte

La tendance à la répétition se retrouve aussi dans les jeux d’alignement, d’empilement où l’imagination et le symbolisme font défaut. Il y a peu d’histoires mises en scènes ou racontées et les jouets sont souvent détournés de leurs fonctions. Ces activités restreintes et non partagées sont émaillées de gestes moteurs répétitifs (les stéréotypies) concernant une partie du corps ou le corps en entier. Certaines préoccupations peuvent être obsédantes. Regarder sans cesse des lumières ou des objets sous certains angles ; développer un savoir encyclopédique dans certains domaines (géographie, transports, étoiles, dinosaures…) ;  apprendre  par cœur des dates, des horaires ou des pages entières de livres. Cette obsession du détail, de la répétition à l’identique se traduit par une résistance au changement et témoigne parfois des peurs intenses à l’œuvre en arrière-plan. Elles sont parfois à l’origine de crises violentes où la personne fait preuve d’auto ou d’hétéro agressivité.

Lire la suite sur le site de L’ANCRA (Association Nationale des Centres de Ressources Autisme). Elle propose aussi des formations, des liens.

 

 

A lire:

L’INS HEA propose des adaptations pédagogiques, des formations, des témoignages, des ressources…

Si la preuve a été faite que les enfants avec autisme étaient « éducables » et si l’on dispose désormais d’outils et de méthodes pour les éduquer, il n’en est pas de même pour ce qui est de la scolarisation de ceux qu’il convient de considérer désormais comme des « élèves », comme la Loi du 11 février 2005 nous y engage. Force est de constater que la littérature est pour l’heure peu abondante sur ce sujet. Il existe en effet très peu de recherches dans le domaine proprement pédagogique susceptibles de donner aux enseignants des pistes de travail.

C’est en partant de ce constat qu’un groupe de travail s’est mis en place depuis quelques années à l’INS HEA (Ex CNEFEI) pour développer des recherches action dans ce domaine.

 

Sites en rapport avec l’autisme

Le site Autisme France

Le site vaincre l’autisme édite un guide ABA de recommandations pour l’accompagnement de l’enfant autiste ou TED (pdf)

 

Boite à outils:

boite outils

Des outils de la Fédération Québécoise de l’Autisme

Sur le site de mille merveilles

Des outils pédagogiques sur Autisme et apprentissages

Des fiches éducatives sur Egalited

Une idée de livret pour présenter l’arrivée d’un enfant autiste à la classe

Un document de recommandation de bonnes pratiques professionnelles

 

Brigitte HARRISSON (que l’on voit dans cette vidéo) est autiste et cofondatrice d’un modèle de prise en charge de l’autisme: le modèle SACCADE™.

J’ai suivi une formation de 3 jours (passionnant mais insuffisant pour comprendre et assimiler la « vision du monde » d’un autiste).

Ce que j’ai aimé dans ce modèle c’est une proposition pyramidale (par stade de développement) de l’évolution de la communication.

L’explication par une formatrice qui le vit de l’intérieur. Ce n’est pas une maladie, on n’en « guérit » donc pas. C’est un vécu et représenté différent (comme si on parlait une autre langue, avec ses repères, ses codes…). Il lui a donc fallu gravir les étapes de son propre développement (pyramide), et étape après étape, adapter son monde à celui des non autistes.

Le site de Concept Consulted, sa clinique d’expertise en autisme

Des livres

 

 

 

 

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.