web analytics
0

Hackschooling ou éducation de demain

Posted by admin on 23 septembre 2014 in L'école de demain |

 

hackschooling topo

Voilà le cauchemar des profs devenus réalité. Il arrive par un ado de 13 ans. Vous savez, ce genre d’ado américain cheveux longs, bonnet sur la tête, habillé grunge… A fond dans son domaine et qui rejette le reste… Une certaine jeunesse actuelle…

Un grand maître de l’éducation de demain. Alors, chers collègues! On prend le train, ou on reste sur le quai?…

Je vous propose sa vidéo sur TEDX, et je reprends ensuite grandes lignes de son discours.

Régalez-vous ou… tremblez !

 

 

« Quand je serai grand, je veux être heureux ».

Etre heureux, en bonne santé, en sécurité, pas harcelé et être aimé pour ce que l’on est.

L’apprentissage de la santé et du bonheur ne sont pas des priorités de l’école, ils sont séparés de l’école.

Et si on basait l’éducation sur l’étude et la pratique de la santé et du bonheur…

Etudiez la science du bonheur et de la santé en 8 points du Dr Roger Walsh « Changements thérapeutiques du mode de vie » :

Hackschooling+3

  • De l’exercice
  • Un équilibre nutritionnel
  • Du temps dans la nature,
  • une contribution au service des autres
  • des relations
  • des récréations
  • de la relaxation et gestion du stress
  • un engagement spirituel

Les écoles ne font pas de ces principes une priorité, même si beaucoup de gens essaient d’avoir ce genre d’éducation en dehors de l’arène traditionnelle, par le biais de la lecture et de pratiques telles que la méditation et le yoga.

Elles sont plus orientées sur le fait de gagner sa vie plutôt que de se faire une vie.

Voir la vidéo de Ken Robinson « l’école tue la créativité ».

 

 

Son message est que la créativité est aussi importante que l’instruction, on devrait lui réserver le même statut.

Certains parents, qui ont vu cette vidéo en ont fait une raison. Avoir confiance de quitter l’école pour essayer autre chose. Certains enfants font donc partie de cette révolution nouvelle et croissante d’enfants qui gèrent différemment leur éducation. C’est stigmatisé car les gens ont peur, il y a une pression sociale.

 

Une éducation de « hacker »

Pas de hacker informatique. Hacker dans sa passion (ici, le ski). Comme Shane Mc Conkey, dont la créativité et les inventions ont fait du ski ce qu’il est aujourd’hui.

Les hackers sont innovants, ils testent et changent les systèmes pour les faire marcher différemment, pour les faire mieux fonctionner. C’est une façon de penser, un état d’esprit. Tout peut être hacké, même l’éducation. L’esprit hacker peut changer le monde.

  • Profiter des occasions au sein de sa communauté, les réseaux de sa famille et ses amis.
  • Profiter des occasions de mettre en pratique ce qu’on apprend
  • Ne pas avoir peur de chercher des raccourcis ou des hacks pour obtenir un résultat meilleur et plus rapide.

C’est comme un remix ou un mashup (mélange) de l’apprentissage. C’est flexible, opportuniste, et on ne perd jamais de vue le but de faire du bonheur, de la santé et de la créativité une priorité.

Le hackschooling est un état d’esprit, il est à la portée de tous, même des écoles traditionnelles.

On peut y étudier les maths, les sciences, l’histoire et l’écriture. Ecrire sur ses expériences et ses passions, tout en échangeant avec les grands spécialistes (du domaine), ce qui donne la passion de l’écriture.

Quand on est motivé à apprendre quelque chose, on peut accomplir beaucoup en peu de temps, sans être aidé.

 

Des exemples d’apprentissage :

Hacker la physique par des expérimentations (musées, …), l’accrobranche pour apprivoiser ses peurs, communiquer clairement, faire confiance.

Les associations jouent aussi un rôle important (culturelle, artistique, solidaire…).

Passer du temps dans la nature est primordial. On y est au calme, tranquille, on peut se déconnecter de la réalité. Passer une journée entière par semaine à l’extérieur (colonies, camps…). On apprend à écouter la nature, à ressentir l’environnement. On en retire une connexion spirituelle avec la nature.

Il est intéressant aussi de fréquenter des lieux qui exercent notre passion (association, entreprise…) pour nous sensibiliser à ce que l’on doit apprendre pour se perfectionner (maths, techniques…) ».

 

Pour poursuivre la réflexion et découvrir les auteurs cités:

 

A vos commentaires…

Étiquettes : , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.