web analytics
0

IM4-Développer l’Intelligence visuelle-spatiale

Posted by admin on 9 septembre 2014 in Comprendre l'apprenant |

intelligence-visuelle-spatiale

Visuel tiré de ce site

 

L’intelligence visio-spatiale correspond à la capacité de percevoir et de créer des images mentales. Elle permet de reconnaître les formes, les couleurs et les textures et mène à l’expression artistique. C’est l’intelligence qui permet d’être sensible aux images ou de percevoir le monde à travers ses aspects visuels et dimensionnels.

Les personnes dotées d’une forte intelligence visio-spatiale aiment traiter l’information sous forme de graphiques et de schémas, qui leur “parlent plus”. Un enfant à forte intelligence visio spatiale retiendra mieux l’histoire sous forme, par exemple, de cartographie historique comme celle d’histoires à la carte qu’avec une liste de dates. On estime, d’une manière générale, que les enfants à intelligence visio-spatiale gagnent à appuyer leurs apprentissages sur quelque chose qui se représente dans l’espace (schémas, graphiques, cartes heuristiques, etc.)

Les personnes dotées d’une forte intelligence visio-spatiale : 

  • aiment : dessiner ou griffonner, construire, imaginer et créer des choses, rêvasser, regarder des films, des photos, des diapositives, jouer à des jeux vidéo.
  • excellent : à imaginer des choses, à prévoir les modifications, à lire des diagrammes, des cartes, à faire des casse-tête, des labyrinthes, à réaliser des œuvres plastiques
  • apprennent mieux : par la visualisation, des films, des vidéos, des supports visuels; en imaginant, en voyant les choses dans sa tête, en travaillant avec les couleurs,les formes, les images

Comment bien repérer l’intelligence visio-spatiale ?

  • •les personnes qui en sont dotées aiment reproduire leurs idées ou tout simplement ce qu’ils voient sous une forme visuelle (graphiques, posters, maquettes, dessin, peinture, sculpture)
  • •elles agencent des couleurs, des lignes, des formes, de la lumière
  • •elles ont une bonne représentation spatiale (sens de l’orientation, construction ou dessin en 3D, estimation du volume, de la distance…)
  • elles• démontrent une bonne mémoire visuelle, un sens aigu de l’observation
  • •elles ont recours à la visualisation pour comprendre, expliquer ou inventer.

Comment utiliser l’intelligence visio-spatiale dans les apprentissages ?

Notre société est très visuelle, ce n’est donc pas bien compliqué de dénicher les supports privilégiés :

  • photographies
  • dictionnaires visuels
  • illustrations ou dessins
  • vidéos, diapositives, films
  • maquettes
  • logiciels de graphisme
  • logiciels de dessin
  • boussoles
  • cartes géographiques
  • jeux de construction
  • symboles graphiques

vous pouvez aussi proposer à votre enfant de :

  • jouer à “fais moi un dessin”
  • jouer à Crânium
  • bataille navale
  • utiliser des logiciels de dessin, de graphisme, de mindmapping
  • s’intéresser à la numismatique, à la philatélie
  • s’exercer à la caricature
  • le trainer dans les musées, les galeries d’art
  • lui faire faire de la décoration

Intelligence-visiospatiale1

Plus scolairement, vous pouvez proposer à un visio-spatial de :

  • prendre des notes et mettre de l’ordre dans ses notes avec un code de couleurs
  • • utiliser un surligneur pour retenir des idées; inventer des symboles graphiques,
  • faire des dessins explicatifs
  • •rechercher des images ou des photos pour représenter une notion
  • •utiliser des graphiques, des cartes, des diagrammes, des affiches, pour faciliter la compréhension
  • •dessiner l’idée principale qui se dégage de ce qu’ils viennent d’apprendre •à l’aide d’un dessin, d’un graphique ou d’une carte heuristique
  •  s’intéresser aux émissions télévisées ou aux sites Web qui traitent de sujets reliés aux disciplines qu’il étudie
  • réaliser une vidéo ou un diaporama pour rendre compte de ses  apprentissages
  • utiliser le plus souvent possible des dessins, des symboles, des maquettes ou autres supports visuels comme soutien à une présentation
  • pratiquer des exercices de visualisation (par exemple, se fermer les yeux et imaginer, comme sur un écran de télé ou sur un tableau, des images représentant ce qu’il vient de lire ou d’apprendre; imaginer que l’on est microscopique et que l’on voyage dans les veines)
  • pratiquer des exercices d’imagination (par exemple, faire comme si on était tel personnage, tel objet…)
  • faire un collage, une maquette, une murale, une sculpture
  • se servir d’un plan pour fabriquer quelque chose ou assembler les pièces d’un objet
  • créer des plans, des cartes, des costumes, des décors…
  • concevoir un blog, une page web; produire un film ou une bande vidéo
  • évaluer des distances, des volumes, des masses…
  • classer des objets à l’aide de couleurs ou de formes
  • se repérer à l’aide de points cardinaux
  • concevoir un rallye à partir de plans, d’une carte routière
  •  illustrer une ligne du temps par des images, des illustrations, des photos, des cartes postales, des dessins…
  • prévoir des mouvements et leurs conséquences dans des jeux de stratégies (ex jeu d’échec)

 L’intelligence visiospatiale sous forme de mindmap

 

Article tiré de ce site

 

Pour aller plus loin:

Un document pdf riche de 36 pages

Un topo des activités à privilégier pour l’intelligence visuelle-spatiale.

 

 

Étiquettes : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.