web analytics
2

Méthodes de lecture

Posted by admin on 4 octobre 2014 in Bien apprendre |

lecture2

Bonjour, suite à un commentaire (et comme c’est un peu un domaine de prédilection de par ma profession), je partage avec vous des outils d’apprentissage de la lecture.

L’apprentissage du langage et de la lecture commence dès tout petit par des petites habitudes simples, ludiques et régulières.

Dès bébé, chantez-lui , faites-lui écouter des chansons, comptines et formulettes adaptées à ses intérêts.

Je me rappelle avoir commencé avec de jolies berceuses surtout musicales tout bébé, avec 1 ou 2 récurrentes pour l’endormir (ma préférée: « Petit garçon, il est l’heure d’aller te coucher » de Graeme Allwright que j’avais personnalisé).

Puis les cds pour enfants que l’on trouve partout à partir de 4/6 mois. En voiture, pour aller à la crèche, en sortie diverses, à la maison de temps en temps…

Parallèlement, quand elle a commencé à se tenir assise (6 mois), je lui ai donné des livres en tissus, musicaux ou pour le bain. Elle s’est habitué gentiment à manipuler les pages, à avoir plaisir à découvrir les illustrations, à entendre les commentaires du lecteur (qui lui lisait l’histoire s’il y en avait une).

Vers 1 an et1/2, 2 ans, je lui achetais à foison des livres, revues pour enfants (Picoti, Petit ours brun, …) en vide grenier ou petites annonces genre Bon coin pour ne pas me ruiner. Voilà pour le réflexe lecture qui est aujourd’hui bien acquis.

La lecture est venue doucement avec au départ reconnaissance des initiales (prénom et nom) que je mettais sur ses vêtements et autres affaires pour la crèche. Puis la lettre M de mon prénom, maman, mamie… La lettre …. au choix avec un investissement affectif pour l’enfant (initiale du prénom du père, des frères et sœurs, des grands parents, oncles et tantes, des aliments, des jeux qu’il aime…).

Mais cela ne fait pas encore a lecture!!!

Car lire c’est reconnaître les lettres et leur sons, les combinaisons de lettres qui donnent des syllabes simples et complexes, c’est le déchiffrage. Vient ensuite la compréhension (gros morceau).

Des outils!!!!

boite outils

Le Roi des vents, méthode que l’on connait bien aux Antilles

Se le procurer:

  • En venant au Centre @ comme @pprendre, 35 lotissement Ti-savann, entrée de la ZAC de Beausoleil, 97122, Baie-Mahault.
  • En librairie : Librairie Générale, Librairie du CRDP à Petit-Pérou, autres libraires partenaires

A comme Apprendre

Bon commande roi des vents

 

La planète des alphas vantée par une prof motivée

Pour le programme PARLER (Parler pour Apprendre à Réfléchir Lire Ecrire pour Réussir), nous utilisons notamment « Compréhension », « Phono » et « Principe alphabétique » des Editions la Cigale. Ils proposents beaucoup d’outils intéressants (catégo, spatia, phonoludo…)

Pour la compréhension, il existe encore des outils très intéressants de Sylvie Cèbe et Roland Goigoux

Voir une vidéo qui présente cet outil

Pour les CE1-CE2, Lectorino Lectorinette

Pour les CM et Collège, Lector et lectrix

(un pour les CM, un pour le collège)

Je rajouterai les suggestions d’outils et ressources que vous avez testés et qui fonctionnent bien dans vos classes.

 

Rajout:

– Danielle de Keiser « Apprendre à lire et à écrire à l’âge adulte »(Retz/pemf), proposé en commentaire.

 

Étiquettes :

2 Comments

  • Pradines Vanessa dit :

    Quelques réactions sur ta page « méthode de lecture ». D’abord, deux désaccords de principes:
    – la langue française n’est qu’en partie faite des correspondances oral/écrit mais elle a une dimension orthographique non négligeable, ce qui a pour conséquence que nous ne pouvons pas à mon sens se limité au déchiffrage dans l’apprentissage de le lecture
    – d’autre part, la compréhension ne vient pas après le déchiffrage, n’importe quel lecteur se sert des nombreux indices du contexte, de la forme, de la mise en page… pour émettre des hypothèses de sens
    Bref, tu l’as bien compris, je ne suis pas une adepte du syllabique à tout crin! Je pratique la méthode naturelle de lecture qui, en autre, présente les avantages suivants:
    – des textes forts de portée affective (vu que ce sont ceux des élèves)donc une très grande motivation
    – une méthode de lecture très souple qui permet une différenciation aisée (vu que c’est l’enseignant qui la mène)
    – une méthode qui permet aux enfants d’être actifs et de développer leurs capacités de recherche
    Pour plus d’infos: à lire de Danielle de Keiser « Apprendre à lire et à écrire à l’âge adulte »(Retz/pemf)tout à fait transférable pour les enfants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.