web analytics
0

ST1b: Etre présent à moi-même, (à mon corps et) à mes émotions

Posted by admin on 4 octobre 2014 in Etre bienveillant |

 

connectez-vous-à-vous-même-e1398780747977-320x220

(Cet article m’a beaucoup inspiré)

L’auto-empathie ou écoute de soi est le moment et le lieu que je prends pour me tourner vers l’intérieur de moi-même (dimension intrapsychique) pour y accueillir ce que se passe dans mon fort intérieur, en répondant à plusieurs questions que je vais vous proposer. Je joins un fichier pour un 1er exercice de réflexion.

Questionnaire d’auto empathie

Suite à une situation qui a remué des émotions chez moi (tristesse, colère, joie…), je m’accorde du temps pour analyser ce qui se passe en moi, comprendre ce qui m’anime, accueillir les vrais raisons pour les laisser aller ensuite, pouvoir lâcher si besoin…

De cette manière, l’auto-empathie me permet de m’écouter, d’y voir plus clair en moi-même, de mobiliser mon énergie de manière constructive, d’adopter un comportement plus adéquat, de vivre un apaisement et dans un meilleur discernement par rapport aux événements.

Je peux apprendre à utiliser des mots-moteurs à la place des mots-freins, à savoir ceux qui ne sont plus mélangés à un jugement sur autrui ou sur moi, comme par exemple « Je me sens trahi(e) ou bien « Je suis incompétent, incapable, pas à la hauteur …». Les mots-freins jugent l’autre, condamnent, ils sont une source potentielle de conflits, de découragement (car dévalorisants et disqualifiant) et de perte d’énergie, car inducteurs d’une attitude défensive ou belliqueuse ! Les mots-moteurs enrichissent, eux, car une joie partagée l’augmente, alors qu’une peine exprimée la diminue et qu’une douleur complètement accueillie la transforme en occasion de rebondir!

Pour aller plus loin: Vous pouvez profiter de 10% sur les formations Wee learn par le clic sur l’image.

wee learn gérer émotions   wee learn emotions

Avant le questionnaire, je suggère de visionner au calme la méditation qui suit. Prenez ce temps pour vous, comme un cadeau…

Les enfants sont gardés, vous êtes confortablement installé (couché, assis, comme vous le sentez), le téléphone est débranché, sur silence…

Le must étant d’avoir un espace à soi, où l’on peut s’isoler.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.