web analytics
2

Bâtisseur de bonheur: Les Enfants de la Terre

Posted by admin on 18 mai 2015 in Bâtisseurs de bonheur |

 

enfant de la terre

Je vous propose de faire connaissance avec Shirley PATRIS et Jean-Philippe PREVITERA : Fondateurs de « Les Enfants de la Terre : Ambassadeurs de la Paix et de l’Écolo’Vie ».

Profbienveillant vous partage avec plaisir une interview avec des acteurs de la paix convaincus, inspirants et généreux.

Dans quelle démarche s’inscrit votre association ?

En fait, nous nous inscrivons dans une démarche de construction. Notre action vise à s’ouvrir à une nouvelle dynamique plus adaptée aux « Nouveaux Enfants » et à leur ouverture grandissante pour le monde qui les entoure et le rôle qu’ils y occupent.

Nous allons à la rencontre des écoles afin de leur proposer un partenariat sur des activités ponctuelles.

Quelle définition pourriez-vous donner de votre profession ?

De formation, je suis éducatrice spécialisée avec une spécificité dans le soutien et l’accompagnement des victimes et de leurs proches. Au départ, j’ai surtout travaillé avec des enfants abusés et violentés et des femmes en difficulté.

Ayant souhaité aller plus loin dans mes démarches d’aide à la reconstruction, j’ai aussi suivi différentes formations dans le domaine du bien-être et des énergies.

Jean-Philippe, quant à lui, est musicien.

Nous sommes tous deux auteurs-compositeurs et co-fondateurs de Music’Art Créations. Mais également co-responsables de l’association « Les Enfants de l’Univers » (dont Chantal Jubary est présidente).

Parfois ces différents projets se rejoignent, c’est le cas avec « Les Enfants de la Terre : Ambassadeurs de la Paix et de l’Écolo’Vie ».

Quelles améliorations votre travail apporte-t-il ?

Notre démarche est mondiale et vise à promouvoir la Paix et la Sauvegarde de notre Planète auprès des enfants et adolescents. Les activités que nous proposons ont pour objectifs de provoquer une double prise conscience chez les enfants et adolescents :

D’une part, quant à l’importance de s’associer à toutes démarches pacifiques pouvant nous mener à un monde de Paix.

Et par ailleurs, à l’importance, toute aussi grande, de préserver notre environnement (que ce soit le milieu terrestre, aquatique ou aérien) et les différentes espèces animales.

À terme, nous espérons que cette prise de conscience amènera les jeunes vers des vocations pacifiques et écologiques.

Comment en êtes-vous arrivé à ce métier ? Qu’est-ce qui vous a motivé ?

Jean-Philippe a co-écrit et composé « Les Enfants de la Terre ». Cette chanson est un message d’espoir que les Enfants de la Terre adressent aux dirigeants mais aussi à chacun d’entre nous avec pour seul objectif de rassembler toutes les nations sous le même drapeau et sauver notre planète pour que l’histoire continue.

Lorsqu’il a posté cette chanson sur Youtube, il était loin d’imaginer les répercussions que cette chanson pourrait avoir. Les commentaires des gens, les partages, le nombre de vues toujours grandissant (plus de 830.000 aujourd’hui) et une envie furieuse de faire quelque-chose de constructif pour garantir de lendemains meilleurs pour nos enfants, voilà ce qui nous a motivés.

Aussi, nous n’avons rien décidé, simplement nous allons là où cette chanson nous mène. Ce sont les écoles qui ont commencé à nous contacter pour nous demander l’autorisation de réinterpréter cette chanson. Nous avons donc compris que ce devait être notre terrain d’action et c’est ainsi qu’est né « Les Enfants de la Terre : Ambassadeurs de la Paix et de l’Écolo’Vie ». Aujourd’hui, c’est nous qui allons vers les écoles pour leur proposer la réinterprétation de cette chanson ainsi que des activités écologiques. Leur enthousiasme, toujours plus grand, le sourire et l’espoir des enfants sur les vidéos que nous recevons nous montrent tous les jours que cette action à sa raison d’être et que cette chanson n’a pas dit son dernier mot.

Quels conseils au quotidien pourriez-vous donner aux familles pour plus de mieux-être dans leur vie ?

Nous sommes persuadés que c’est en retournant au contact de la nature et en se donnant la main que nous pouvons sauver ce monde. Notre conseil s’adresse aux familles mais aussi aux écoles : Quoique nous enseignions aux enfants, rien n’aura de sens si on ne leur apprend pas avant tout, la valeur de chaque être vivant et l’importance de préserver notre planète.

Les enfants ont changé, le monde a changé… nous ne pouvons plus rester accrochés à d’anciennes valeurs éducatives.Nous devons nous adapter à notre ère et c’est une ère de prise de conscience et de reconstruction. Nous devons ouvrir la porte à des vocations allant dans ce sens.

Selon vous quels sont les 3 choses les plus importantes dont un enfant, un jeune a besoin ?

Nous avons envie de vous répondre qu’il n’y a qu’une chose dont ils aient besoin, c’est de trouver leur place dans ce monde, leur rôle. Et pour cela, une chose est essentielle, nous devons tous comprendre que nos enfants ne nous appartiennent pas, ils sont tous les enfants de la terre, venus avec une mission particulière. Ce n’est qu’en les écoutant, en les aimant et en les respectant que nous les aiderons au mieux à pouvoir simplement Être et à rester connecter à l’Univers qui les entoure.

S’il existait une école idéale selon vos aspirations comment la verriez-vous ?

Ce serait avant tout une école en connexion directe avec la nature où l’expression serait favorisée (grâce à l’art par exemple). L’écoute serait dirigée d’avantage vers l’autre plutôt qu’essentiellement vers l’enseignant. Les enfants y apporteraient leurs idées qui enrichiraient un programme déjà flexible à la base. On viserait plus l’évolution que l’apprentissage.

 

Comment y verriez-vous les adultes (enseignants et encadrants) ?

Nous pensons que, pour pouvoir « tirer » le meilleur des enfants, il est avant tout essentiel de comprendre, d’admettre et de prendre en compte qu’ils ont tout autant à nous apprendre que nous avons à leur apprendre. À partir de ce moment-là, on se rend compte qu’on est dans un rapport d’échange. Il n’y a donc plus un enseignant et des élèves mais un groupe de personnes qui évoluent ensemble.

L’adulte, selon nous, doit avant tout observer et écouter s’il veut guider au mieux. Or actuellement c’est l’enfant qui observe et écoute pour assimiler une matière qu’on lui impose simplement parce qu’elle figure au programme.

 

 

Si un pas pouvait être engagé pour plus de mieux-être à l’école actuelle, que préconiseriez-vous ?

Nous pensons que le premier pas à faire serait de donner la parole aux enfants. C’est à eux qu’il faut avant tout demander comment serait leur école idéale et à nous de nous y adapter. C’est une erreur de penser qu’ils voudront jouer toute la journée, les enfants ont très envie d’apprendre et pour cela ils ont plein d’idées à nous donner. Notre imagination ne sera jamais aussi grande que la leur.

 

Comment prendre contact avec vous ? Où exercez-vous ?

Notre point de repère est notre site  qui explique clairement notre démarche et par lequel on peut nous contacter. Notre lieu de travail c’est partout où il y a des enfants… Notre lieu de travail c’est le monde.

 

 

 

Aujourd’hui, l’action « Les Enfants de la Terre : Ambassadeurs de la Paix et de l’Écolo’Vie » est suivie par des écoles du monde entier. De la France au Canada en passant par le Maroc, l’Espagne, l’Italie, les États-Unis… Cette chanson retentit sur tous les continents. Vous pouvez voir quelques vidéos sur notre site.

Si vous souhaitez, vous aussi, vous inscrire dans cette démarche avec votre école (ou autre groupement), n’hésitez pas à nous contacter afin que nous vous envoyions tout le matériel nécessaire.

Nous sommes aussi à la recherche d’une maison de production pour donner encore plus d’écho à cette chanson, si vous pouvez nous aider dans ce sens, vous pouvez nous contacter via musicart.creations@gmail.com

 

 

Étiquettes : ,

2 Comments

  • simon dit :

    vive la bienveillance et toutes les vertus les vraies valeurs de la vie plus grande que nous qui est PARTAGE, AMOUR DE LA BEAUTE
    D’APPRENDRE A VIVRE DANS L’HARMONIE, l’harmonie préserve la vie, et dans le respect la porte de la grande PAIX, celle de vivre avec son coeur ouvert à l’infini, dans l’esprit du respect pour la paix.

    apprenons à accueillir tout ce qui vient comme si c’était nous-mêmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.