web analytics
0

Bâtisseur de bonheur: les octofun

Posted by admin on 6 mai 2015 in Bâtisseurs de bonheur |

 

 

octofun

Je vous propose de faire connaissance avec Françoise Roemers, conceptrice des Octofun et créatrice de jeux visant à stimuler la mémoire, les images mentales et les intelligences multiples.

Profbienveillant vous partage avec plaisir une interview avec une professionnelle innovante, inspirante qui donne au paysage pédagoludique un souffle de créativité, de joie, et de plaisir d’apprendre.

 

françoise roemer© Pierre-Michel Moritz

 

 Quelles sont les difficultés auxquelles sont confrontés  les parents, les jeunes qui viennent vous voir ?

Chaque parent souhaite l’épanouissement de son enfant mais dans cette quête, ils rencontrent de nombreuses difficultés et sont quelques fois démunis. Ces difficultés viennent souvent d’un manque de conscience quant à la diversité des modes d’apprentissage. Ils reproduisent leur propre schéma et s’étonnent que leur enfant n’y réagisse pas favorablement. Souvent les connaissances fondamentales leur font défaut : faut-il imposer un cadre à mon enfant ? Pourquoi est-ce non seulement utile mais nécessaire pour mon enfant ? Quelles sont les ressources que je peux utiliser pour aider mon enfant dans son apprentissage ? Comment les mettre en œuvre ?

Ils cherchent des solutions et des outils qui soient transposables dans leur quotidien.

Quelle définition pourriez-vous donner de votre profession ?

Pendant plus de 25 ans, j’ai été professeur à l’école primaire, j’enseignais le français, les mathématiques, l’histoire, la géo…

Maintenant, je suis devenue professeur de bonheur et passeur d’espoir.

Professeur de bonheur pour expliquer aux enfants, enseignants et parents qu’il est possible d’apprendre dans le plaisir ! Que c’est même bien plus efficace.

Je donne des formations pour les enseignants mais aussi pour tous les acteurs pédagogiques (ex : orthophonistes, psychologues, parents…).

J’essaie d’intégrer au maximum la pédagogie positive lors des apprentissages en ritualisant la gratitude, en identifiant les qualités de chacun, en mettant à l’honneur les valeurs humaines… pour booster le bonheur de tous.

Passeur d’espoir en expliquant que rien n’est figé et que peu importe les difficultés rencontrées sur notre chemin, il y a des solutions et surtout des personnes ressources bienveillantes qui sont là pour nous guider.

 

Quelles améliorations votre méthode, votre travail apporte-t-elle (il) ?

Par des exemples simples et parlants, l’enfant, ses parents et le corps enseignant comprennent les fondamentaux du fonctionnement du cerveau et avec cette compréhension peuvent mieux agir sur le processus d’apprentissage. Mais là n’est pas l’essentiel. Le plus beau cadeau qu’offre la méthode Octofun est une amélioration perceptible de l’estime de soi, lorsque l’enfant réalise qu’il a en lui, dès la naissance, huit intelligences représentées sous forme de boules d’énergie et que sa différence fait sa richesse. Enfin, l’amélioration la plus flagrante est que l’enfant devient acteur de son apprentissage. Il identifie ses 8 centres d’intelligence et essaie de les stimuler tous.

Il ne s’attèle plus à l’apprentissage pour faire plaisir à maman, papa ou son professeur mais bien pour lui, pour faire grossir les 8 boules d’énergie qui sont en lui.

Comment en êtes-vous arrivé à ce métier ? Qu’est-ce qui vous a motivé ?

C’est pour un projet humanitaire personnel que je me suis lancée dans l’aventure Octofun.

J’avais envie d’aider des enfants en créant une école de rêve, une école qui permettrait à n’importe quel enfant d’exploiter son potentiel dans le plaisir.

Ce projet humanitaire, c’est un moteur extraordinaire qui m’a permis d’ouvrir de nombreuses portes et de rencontrer des gens extraordinaires. Il m’a également donné l’occasion de trouver en moi des ressources insoupçonnées.

 

Quels conseils au quotidien pourriez-vous donner aux familles pour plus de mieux-être dans leur vie ?

Croire en soi et croire en l’autre (et pour cela les intelligences multiples nous aident beaucoup).

Etre bienveillant avec soi-même et les autres.

Identifier tous les petits bonheurs du quotidien pour créer un cercle vertueux du plus qui entraîne le plus. N’hésitez pas à verbaliser ces bonheurs ou à les coucher sur de petits bouts de papiers.

 

Avez-vous des conseils de lecture, de vidéos, d’auteurs, de sites internet ?

Il y a de telles richesses actuellement qu’il est difficile de faire une sélection. Ma méthode est aussi née d’un constat : malgré leur réelle richesse, la plupart des livres que j’ai lus pour me former n’offraient que peu de clés pour une mise en pratique simple et efficace. Ces livres plutôt théoriques parleront à un certain nombre d’entre nous mais me laissèrent parfois sur ma faim. Ceci dit, je mentionne dans mon site www.octofun.org une série de références utiles aux parents et enseignants.

 

Selon vous quels sont les 3 choses les plus importantes dont un enfant, un jeune a besoin ?

 

  1. un cadre sécurisant
  2. recevoir de l’amour
  3. sentir qu’on croit en lui.

 

 

S’il existait une école idéale selon vos aspirations comment la verriez-vous ?

C’est un de mes objectifs, créer une école idéale et j’y songe depuis un certain temps.

Pour l’instant, j’ai mixé 3 ingrédients principaux qui donnent une recette assez savoureuse.

Les voici :

  1. Les intelligences multiples pour ouvrir 8 directions stimulant le potentiel de chacun.
  2. La gestion mentale pour prendre conscience des gestes mentaux nécessaires aux apprentissages et adopter d’emblée la bonne démarche.
  3. La psychologie positive pour identifier ce qui fonctionne bien et viser le bien-être au service du savoir et du savoir-être.

Quand on mixe ces 3 ingrédients, on obtient la pédagogie des Octofun.

 

Comment y verriez-vous les adultes (enseignants et encadrants) ?

En ce qui concerne l’encadrement par les adultes, je viserais la pluralité pour qu’elle devienne une richesse :

enseignants, orthophonistes, musiciens, artistes peintres…

 

Si un pas pouvait être engagé pour plus de mieux-être à l’école actuelle, que préconiseriez-vous ?

Sans aucune hésitation, instaurer au moins une heure par semaine un cours de bonheur pour mettre à l’honneur la psychologie positive dans les écoles.

Cela se fait déjà dans certains pays (ex : en Allemagne).

Il ne faut pas attendre les problèmes, les conflits, pour mettre en place cela.

 

Comment prendre contact avec vous ? Où exercez-vous ?

En m’envoyant un mail à octofun@live.be

J’exerce principalement en Belgique et quelquefois en France.

Voir aussi:

Le site des Octofun

La page facebook des Octofun

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.