web analytics
0

Bâtisseur de bonheur: Education relationnelle

Posted by admin on 13 juin 2015 in Bâtisseurs de bonheur |

 

Educ relat

Je vous propose de faire connaissance avec Elodie WIART, psychopraticienne, elle accompagne les personnes ayant besoin d’un soutien thérapeutique. Je l’ai découverte grâce à son blog Education relationnelle.

Profbienveillant vous partage avec plaisir l’interview d’une professionnelle investie dans le mieux être avec soi et avec les autres.

Elodie Wiart

 

Quelles sont les difficultés auxquelles sont confrontés  les parents, les jeunes qui viennent vous voir ?

J’exerce auprès de différents types de personnes :

Les parents, lors de consultations individuelles ou d’ateliers autour de la parentalité.
De manière générale, les parents que je côtoie se sentent en difficulté dans leur posture lorsqu’il s’agit de trouver un équilibre entre la sécurité à offrir à leurs enfants et la liberté de les laisser expérimenter. Il y a à ce niveau beaucoup de confusions et de souffrances. Un constat étant que, ayant appris à agir en fonction de ce que nous avons appris et ce qu’il est « convenable » de faire, nous n’avons pas appris à agir en fonction de nos besoins, de nos limites propres. Et peu d’entre nous avons conscience de nos propres besoins, de les accueillir, de les écouter et de mettre en place des stratégies et/ou faire des demandes pour favoriser leur respect. La pression de la société sur le rôle parental est grande et les craintes associées à la peur de « mal faire », de ne pas donner le meilleur à ses enfants est très présente.

Les adolescents, que j’accueille lors de consultations individuelles au cabinet.
Le plus souvent, j’observe une difficulté à se dire, à s’affirmer, à aimer et à accepter d’être aimé en retour, un manque de confiance en leurs propres ressources
Et ils vont soit le manifester en adoptant des attitudes de repli et d’adaptation, soit en tentant de s’affirmer à travers des attitudes d’opposition, de contestation, de rébellion.

Les acteurs sociaux/éducatifs
J’interviens dans les centres de formations destinés aux travailleurs sociaux. Le constat général est que bon nombre d’étudiants se sentent démunis sur le terrain car ils ont, certes, appris beaucoup de théories sur les relations humaines, la communication, l’enfance, l’adolescence, ou autres thèmes. Mais une fois arrivés sur le terrain, n’ont pas – ou peu – d’outils relationnels à mettre en place, concrètement. Notamment lors de situations dans lesquelles ils sont confronté à de l’agressivité, de la violence, des émotions intenses ou des souffrances. L’apprentissage est centré essentiellement sur le savoir, le savoir-faire. Je centre mes interventions sur le savoir-être, qui découlera sur du savoir-faire.

Quelle définition pourriez-vous donner de votre profession ?

Citoyenne du Monde ? J

Quelles améliorations votre travail apporte-t-il ?

Quel que soit le contexte (parent, ado, professionnel), j’ai à cœur de permettre à chacun de repérer et d’identifier ce qui se joue dans les relations, de manière ludique et expérimentale (on intègre bien plus en vivant des expériences qu’en apprenant intellectuellement des concepts), afin que chacun puisse repartir avec des outils concrets à mettre en pratique in situ. Et, en les expérimentant, à se les approprier et à trouver ce qui a du sens pour soi, et ce qui permet d’améliorer la qualité de la relation.

Quand je parle de relation, c’est bien entendu la relation de soi avec l’autre. Et également de soi à soi ; et de soi avec l’environnement.

Ce qui se joue dans les relations humaines me passionne. Et j’ai la croyance qu’il est nécessaire, pour pouvoir accompagner autrui sur son chemin de vie, de d’abord commencer par faire un bout de chemin avec soi-même.

Je crois que c’est Einstein qui a dit : « La connaissance passe par l’expérience. Tout le reste est de l’information ». Cela reflète bien ma pratique.

Comment en êtes-vous arrivé à ce métier ? Qu’est-ce qui vous a motivé ?

J’ai toujours été passionnée par les relations humaines.
Ce qui m’a motivée est certainement très inconscient… des ressentis et des observations de la (toute) petite fille que j’étais, qui ont contribué à construire l’adulte que je suis aujourd’hui, avec beaucoup de sensibilité envers les injustices qui touchent le Vivant de manière générale (humains, animaux, environnement).

Ensuite, en a découlé des choix à faire entre plusieurs métiers, plusieurs approches.

Aujourd’hui, le métier que je fais est une association de mon expérience de vie, de mon expérience professionnelle en tant qu’éducatrice spécialisée, et de mes formations en analyse transactionnelle, Communication Non Violente, accompagnement clinique des enfants et des adolescents… Et surtout de ce que je choisis de faire de tout ça ! C’est constamment en mouvement, c’est la magie de la Vie !

Quels conseils au quotidien pourriez-vous donner aux familles pour plus de mieux-être dans leur vie ?

« Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde » disait Gandhi.

Je rencontre beaucoup de personnes qui ont comme premier élan d’apprendre des outils pour changer le comportement de l’autre (de ses enfants, de son mari, des ados qu’ils accompagnent, de leurs parents…).

On ne peut pas changer l’autre. On peut par contre faire un bout de chemin avec soi-même.

Le meilleur service que l’on peut rendre à nos enfants est, je crois, d’être de plus en plus en accord avec nos valeurs et besoins profonds, et ainsi d’apprendre à accueillir les valeurs et besoins profonds de l’autre, pour alors trouver des stratégies pour bien vivre ensemble, dans le respect de la singularité de chacun et la prise en compte du stade de développement neurologique des enfants.

Avez-vous des conseils de lecture, de vidéos, d’auteurs, de sites internet ?

C’est difficile pour moi de n’en citer que quelques-uns. J’ai une bibliothèque importante de livres concernant les sujets de l’éducation, des relations humaines, du développement personnel. Et je puise en chacun ce qui a du sens pour moi au moment où je les lis.

Je suis une inconditionnelle du travail de Marshall Rosenberg. Je recommande souvent les vidéos de sa conférence :

Comme références, je citerai également Thomas d’Ansembourg, Alice Miller, Maria Montessori, Henning Köhler (pédagogie Steiner), Isabelle Filliozat.

J’aime également beaucoup lire des auteurs tels que Krishnamurti, Frédéric Lenoir, Matthieu Ricard, Pierre Rabhi, Christiane Singer…

Selon vous quelles sont les 3 choses les plus importantes dont un enfant, un jeune ait besoin ?

Selon moi, un enfant a besoin de sécurité, d’être accueilli inconditionnellement tel qu’il est, et de pouvoir aimer.

S’il existait une école idéale selon vos aspirations comment la verriez-vous ? Comment y verriez-vous les adultes (enseignants et encadrants) ?

J’imagine un lieu dans lequel chaque enfant serait accompagné selon qui il est, dans lequel il pourrait faire l’expérience de la Vie. Avec un contact permanent avec la nature. Dans le jeu, ce qui est la principale source d’apprentissage et d’intégration des enfants.

ecole vie

Un lieu dans lequel les adultes auraient une connaissance solide du stade de développement de l’enfant, et pourraient accompagner ce dernier dans le respect de son rythme et de son individualité.

Des adultes qui auraient conscience que les enfants imitent et modélisent sur les adultes et qui incarneraient les valeurs humaines qu’ils défendent. Des personnes incarnant la bienveillance structurante.

Cette école existe déjà. Mon fils est dans l’une d’elles, une école Steiner. Avec des pédagogues qui ont des qualités humaines et relationnelles au-delà de ce que je pouvais espérer. J’apprends moi-même énormément de cet endroit, de ces personnes.

Comment prendre contact avec vous ? Où exercez-vous ?

J’exerce principalement dans le Nord de la France, où j’ai un cabinet (groupe et individuel) à Marcq-en-Baroeul.

Je me déplace également dans le nord, le pas-de-calais et la Belgique pour des interventions en dehors de ce lieu.

Et j’interviens partout en France ou ailleurs, pour proposer des ateliers et des formations en lien avec les relations humaines.

Je suis joignable :

Avec une visibilité de mes prestations sur mon site Internet

Et un blog

 

 

 

Étiquettes : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © 2014-2017 Prof bienveillant All rights reserved.
This site is using the Desk Mess Mirrored theme, v2.5, from BuyNowShop.com.